Asptt Montagne Bordeaux

Asptt Montagne Bordeaux

Accueil du site > Catalogue > Piolet Grincheux > Piolet 30

Piolet Grincheux

Piolet 30

Quand l’individu se pose des questions, c’est un très bon signe : il est tout simplement à la recherche de la vérité quelque part. Il sent que quelque chose se passe, ne trouve pas de solution, alors il cherche, questionne autour de lui, regarde, se défend même et petit à petit son esprit s’ouvre et il comprend.
C’est un peu dans cet état d’esprit que nous nous trouvons aujourd’hui au club. Mais que se passe-t-il donc ? Pas grand chose finalement, juste une succession de petits incidents (parfois même des accidents) qui font que notre devoir est de s’interroger.

Dans des éditos précédents, l’accent était mis sur la sécurité et malgré tout, nous avons vécu des moments difficiles pour nos grimpeurs. J’avais écrit qu’ils sortaient tous de la phase d’entraînement hivernal avec des doigts rageurs, prêts à emporter toutes les prises à leur portée. Je ne croyais pas si bien dire : nous avons eu à déplorer deux accidents.
Jean Pierre a chuté dans une voie et s’est cassé le bras. Yves a dévissé beaucoup plus gravement et s’est fracturé toutes les côtes. Alors ayons une pensée pour Yves toujours en train de panser ses plaies et qui ne pourra pas être parmi nous à l’Assemblée Générale, quoique !. Quant à notre Jean Pierre, il va bien.

Et bien oui, nous nous interrogeons parce que la réalité nous fait admettre que nous pratiquons des disciplines à risques, que malgré la prévention, l’accident nous guette. Alors que devons-nous faire ? Ralentir, s’arrêter ? Non, tout simplement rester vigilants et rigoureux. Le club est là pour faire progresser ses adhérents, leur donner le bagage technique pour évoluer et passer au niveau supérieur. Alors nous ne nous arrêterons pas.

L’hiver approche, c’est aussi la saison des bilans avec l’émergence de toutes les interrogations. Souvent c’est la question de l’argent qui se pose. “ Qu’en font-ils ? ” disent certains. Nous en utilisons beaucoup car les activités à risques que nous pratiquons demandent beaucoup d’investissement en matériels et en compétences de façon à assurer une sécurité maximale (malgré tout cela ne suffit pas parfois, le destin se charge du reste). “ Et le véhicule, vous avez vu si c’est cher ” entend-t-on parfois ?
Sujet récurrent au club ! Nous avons fait le choix d’en avoir un pour amener un peu plus de confort et de convivialité dans nos sorties. Dans ce monde individualiste et nombriliste, obnubilé par l’affairisme et la rentabilité, nous voulons amener un peu de chaleur, un peu d’ambiance dans cet espace de discussion où chacun aime à raconter sa balade, repasser ses images simples vécues l’espace d’un week-end, faire partager tout simplement : parce que les choses partagées font toujours du bien. Alors oui, bien sûr, cela a un coût. Et donc le piège infernal de la crevasse de la gestion se referme sur nous. Mais nous sommes des montagnards capables d’appréhender le danger. Et nous relèverons le défi en trouvant une solution adaptée, équitable pour tous.

N’oublions pas tout de même ce pourquoi nous existons : notre activité de montagne. Avec un programme hivernal varié, adapté à toutes les disciplines, concocté par vos encadrants (sans qui rien ne pourrait se faire, hommage à leur dévouement), chacun (raquetteur, skieur, alpiniste, randonneur, grimpeur) trouvera son bonheur dans une ambiance chaleureuse, dynamique et sympathique. Et surtout, continuez à nous faire part de vos impressions pour améliorer l’existant. Les valeurs de la démocratie sont présentes et bien défendues au club.

Maintenant, nous n’attendons plus que de bonnes conditions de neige et de froid pour réaliser tous nos rêves. Bonne saison hivernale à toutes et à tous !

Christian Alfiéri


Contenu du piolet

Les anciens num�ros


contact | compteur | forum | haut de page