Asptt Montagne Bordeaux

Asptt Montagne Bordeaux

Accueil du site > Nos activités > Raquettes > Présentation Raquettes

Présentation Raquettes

dimanche 2 novembre 2008

La raquette est le moyen le plus ancien de déplacement sur la neige. Sa pratique remonte à plusieurs millénaires. Outil de déplacement indispensable pour la chasse et la vie courante, les indiens nord américains l’ont fait évoluer en fonction d’utilisations particulières, les voies de communication n’étant pas celle d’aujourd’hui. Elle fut également utilisée par les militaires. Son développement pour le loisir est très récent, le véritable essor de l’activité raquette à neige est apparu dans les années 90.
La raquette à neige, c’est le plaisir des balades en famille ou entre ami l’hiver, dans de grandes étendues de neige vierge ou dans les plus belles forêts de montagne.

Cet engin simple à l’origine a connu beaucoup d’améliorations pour une utilisation en pratique de loisirs. La raquette permet d’aller presque partout, sur tous types de neige (sauf en neige dure) et sur pratiquement tous les terrains. Elle est devenue un instrument de loisir ludique et ouvre à un grand nombre de pratiquants la possibilité de découvrir la montagne hivernale.
Cependant nous évoluons en milieu naturel, il conviendra donc d’acquérir et de respecter les règles de sécurité inhérentes à ce milieu. Le club est là pour vous l’apprendre.

Les raquettes
Les raquettes doivent être adaptées à la sortie : si en initiation on peut se contenter de raquettes à fixations souples, en journée et sur plusieurs jours il vaut mieux investir (ou louer) des raquettes avec des fixations rigides (à plaques). Cela présente beaucoup d’avantages : Les pieds fatigueront moins, la marche sera plus sûre (surtout dans les dévers ou le pieds ont tendance à sortir de la raquettes) d’où un gain de fatigue très appréciable.
Le gros avantage des raquettes à plaque outre la stabilité est la possibilité de pouvoir utiliser les cales de montée qui soulagent mollets et chevilles.

Les bâtons
Une paire de bâtons est indispensable car elle permet la stabilité et la progression, notamment en montée raide et en descente. Sans être obligatoire, les bâtons télescopiques sont idéals. Les rondelles doivent être larges pour un meilleur appui dans la neige.

Les chaussures
Les chaussures seront de préférence de bonnes chaussures de randonnée ou des bottes fourrées chaudes et étanches. Les traditionnels après-ski en mousse sont à proscrire ou à n’utiliser que pour une découverte de l’activité.
Fortement recommandée, la guêtre qui protège de la neige et évite d’avoir les pieds et le bas des jambes trempés.

Les vêtements
Le système multi-couche qui consiste à utiliser plusieurs types de vêtements superposés avec transfert et évacuation de la transpiration semble être de loin le plus efficace car il est adaptable aux modifications thermiques et hygrométriques liées a la progression et aux conditions météo.
Les vêtements seront chauds et très pratiques : on est souvent amenés à enlever une épaisseur à la montée, la remettre pour une pause, l’enlever pour la descente. Il faut donc que tout ceci soit facile à mettre et à enlever.
Par exemple : sous-vêtements chauds (caleçon et tee-shirt), veste polaire, veste et sur pantalon en gore-tex que l’on enlève en fonction des besoins. Et bien sur : gants, bonnet, chaussettes et lunettes de soleil.
Ne pas attendre de transpirer pour enlever une couche. En effet, en conditions extrêmes, avoir trop chaud peut paradoxalement aboutir à une hypothermie résultante de la déperdition de chaleur accélérée par l’humidité corporelle.
Le retour des vêtements en duvet peut être un choix intéressant pour la pratique hivernale de la montagne.

A mettre dans le sac : un rechange sec, une paire de gants supplémentaire et une couverture de survie.

La sécurité
De par la facilité de déplacement, on se retrouve vite "même en raquettes" dans des zones qui peuvent être exposées aux risques d’avalanches.
N’oubliez pas que même en forêt les pentes fortes peuvent glisser sans vous prévenir.
Donc, vous serez muni du triptyque indispensable à tout pratiquant de la montagne en hiver : ARVA, pelle, sonde.
Le club vous le fournit et vous apprend à l’utiliser.
ARVA : Appareil de Recherche de Victimes en Avalanches.
Pelle : pour extraire la victime.
Sonde : Pour estimer la profondeur de l’ensevelissement et ainsi creuser à bon escient.

Quelques conseils
Pensez à prévoir quelques en-cas énergétiques de votre choix, une gourde ou mieux un thermo d’eau chaude (thé ou autre boisson).
Enfin si vous partez seul, ne pas surestimer ses capacités, s’informer sur les conditions de la neige, avoir un équipement adéquat, prévenir quelqu’un de son itinéraire et de l’heure de retour prévue.

Documents li�s � cet article

la jonte

la jonte

le vase


contact | compteur | forum | haut de page